bannière

LORILLEUX SAS

lorilleux@wanadoo.fr

Domaine de la pommeraie 28170 Maillebois-France Tél:33 (0)2 37 48 19 19 Fax:33 (0)2 37 48 00 18

Liens Accès Contact

Infotech N°17

infotech17

Sommaire

  • Usinage sur site de glissières
  • Remise en état d'un collet de butée
  • Retrait de pièces mécaniques
  • Electrolyse au tampon : Sélectivité
  • Remise en état portée de roulement.
Anciens numéros

Electrolyse au tampon

Caractéristiques du procédé | Caractéristiques des revètements

L'électrolyse au tampon est un procédé de revêtement électrolytique sans immersion de la pièce dans un bain. Le bain est apporté sur la pièce par un dispositif anodique spécial (appelé également tampon) imprégné d'électrolyte et adapté à la forme et à la dimension de la pièce à revêtir. Le métal se dépose sous l'action du courant électrique en déplaçant le dispositif anodique sur la pièce.

Ce procédé permet le dépôt de tous les métaux usuels et de nombreux alliages binaires et ternaires. Il permet aussi l'oxydation anodique de l'aluminium et des alliages légers. Les épaisseurs vont du micron au millimètre (parfois plus).

Les dépôts électrolytiques satisfont à de très nombreux problèmes en apportant des solutions pour:

Les schémas 1 et 2 montrent le principe de l'électrolyse au tampon appliquée sur un diamètre extérieur ou intérieur.

Electrolyse appliqué à un diamètre Electrolyse appliqué à un alésage

Caractéristiques du procédé.

Sélectivité et Mobilité.

Selectivité et mobilité du procédé:Intervention dans une centrale hydraulique

La spécificité de l'Electrolyse au tampon réside principalement dans la possibilité de réaliser des revêtements sélectifs d'une part, et d'autre part de pouvoir réaliser ces revêtements directement sur site. Le principe même de l'Electrolyse au tampon sous-entend la sélectivité. On réalise le dépôt exactement à l'endroit où il est nécessaire et pas ailleurs ; un masquage simple et rapide délimite la zone à revêtir. L'intervention sur site est facilement réalisable grâce au matériel portable, compact et léger. Ces deux avantages permettent donc le traitement de zones très limitées sur des ensembles intransportables ou indémontables tels que les avions.

Revêtements réalisés à cote.

Il est possible de réaliser des revêtements directement à la cote sans ré-usinage final.

Rapidité.

Les électrolytes sont chimiquement conçus pour pouvoir travailler à de fortes densités de courant, donc réaliser des dépôts en des temps très courts. Le tableau ci-dessous illustre la différence des vitesses de dépôt entre le bain et le tampon, pour un électrolyte de Nickel Sulfamate.
Vitesse de dépôt du Nickel Sulfamate
Type d'électrolyse Au bain Au tampon
Vitesse de dépôt 50 µm / heure 600 µm /heure
Densité de courant 4 A/dm2 100 A/dm2

Caractéristiques du revêtement.

Adhérence.

Coupe micrographique d'un dépôt de Nickelstar®

L'adhérence est réalisée au niveau microscopique par la conjugaison de 2 actions :

Dépôt d'une couche de Nickelstar®

Fragilisation par l'hydrogène.

La fragilisation par l'hydrogène, problème particulièrement important pour des pièces destinées à l'aéronautique, est moindre pour des revêtements obtenus par électrolyse au tampon. L'emploi d'une anode d'une surface inférieure à la surface de la pièce permet de faciliter le dégazage. De plus, le frottement de l'anode sur la surface favorise également le dégazage.

Alliages électrolytiques.

Un autre aspect du procédé est celui de la chimie particulière de ces électrolytes, à base d'ions complexes, qui autorise la possibilité de réaliser de véritables alliages électrolytiques aux propriétés souvent intéressantes (Sn-Pb-Ni / Sn-Cd / Ni-Co / Zn-Ni / Ni-W …).

Tous droits réservés - LORILLEUX SAS